La France condamne à nouveau le coup d’État au Mali

Après la démission forcée du Président et du Premier ministre maliens, la France réitère ce lundi 31 mai sa condamnation du coup d’État militaire, le deuxième en neuf mois dans le pays. Le respect de la transition démocratique conditionne le maintien de l’engagement français au Mali, prévient le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire