Les producteurs dénoncent les lenteurs et traînent l’État dans la boue.

Les producteurs de l’anacarde de la région de Ziguinchor sont dans tous leurs états. Ils s’offusquent contre la lenteur de l’acheminement des noix d’anacarde à Dakar.

En conférence de presse ce lundi au port, ils s’offusquent en disant à l’État qu’il y a parmi eux des producteurs qui ont des bateaux ou peuvent emmener des navires pour acheminer les noix à Dakar. Car les navires annoncés par le ministre du Commerce n’arrivent toujours pas. Une situation qui indispose les producteurs qui disent avoir perdu des centaines de millions. 

 » Il n’y a toujours pas de bateaux encore moins de conteneurs pour acheminer les noix sur Dakar. Il y a une cacephonie dans les sociétés de manutention au port. Il n’y a qu’un seul pont-bascule et des camions chargés attendent dehors parce que les magasins sont pleins », regrette Demba Diémé, porte-parole du jour.  

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire