Tout ce que l’on sait de l’accident mortel de nos confrères de Leral.net.

L’accident est survenu ce matin sur l’axe Tambacounda-Kédougou. La voiture de Leral, retrouvée sur le bas-côté de la route, a été heurtée par un camion semi-remorque de transport de marchandise, en provenance du Mali.

 

L’accident a frappé trois membres d’une maison de presse, à bord d’un véhicule qui a été heurté avant d’effectuer une sortie de route puis plusieurs tonneaux. Le cameraman Yoro Mamadou Diallo, son chauffeur Ousmane Ndiaye et le journaliste Abou Mamadou Sy, qui se trouvaient à bord, sont tous morts sur le coup.

 

Thierno Alassane Kane et Aminata Sow, blessés, sont actuellement pris en charge au centre hospitalier régional de Tambacounda, en attendant leur évacuation imminente sur Dakar. L’un était à la place du passager et l’autre sur le siège arrière.

 

« Le camion roulait à vive allure. Il était sorti de sa voie », renseigne Thierno Alassane Kane, l’un des rescapés de l’accident. « Je peux dire que c’est une collision avec un camion. Notre voiture a été heurtée et renversée par un camion, sans laisser au conducteur la possibilité de freiner », a-t-il ajouté.

 

Les agents des Eaux et forêts n’ont retrouvé que deux individus vivants, Aminata Sow et Thierno Alassane Kane. Les circonstances ne sont pas complètement claires, elles feront évidemment l’objet d’enquêtes administratives et judiciaires. 

 

Le chauffeur du poids-lourd en garde à vue

 

Mais, selon les premiers témoignages recueillis sur place, c’est avant tout le conducteur du camion qui est responsable. Et, il est évident néanmoins que le véhicule de Leral.net a été percuté par un camion qui venait en sens opposé et des pneus de ce même poids lourd ont éclaté, a constaté l’équipe de Dakaractu, arrivée en début d’après-midi sur les lieux du drame. 

 

Ici, des restes humains, des débris et des objets appartenant aux passagers ont été retrouvés. Visiblement, l’airbag du siège du conducteur et celui du passager d’à côté s’étaient déployés au moment de la collision. Il fallait voir l’état dans lequel se trouvait le véhicule de Leral pour se rendre compte de la gravité de l’accident. Le goudron laissant apparaître également des traces de dérapage de bitume.

 

Une erreur de conduite, un conducteur endormi ou un pneu qui a pété ont pu être des facteurs dans cet accident. L’apprenti-chauffeur qui se trouvait dans le camion-benne, témoigné avoir entendu le bruit de pneus qui éclate au moment de l’accident, ce qu’un agent forestier n’a pas confirmé.

 

Le chauffeur du poids-lourd, Sidy Traoré, un ressortissant malien, impliqué dans l’accident est en garde à vue depuis les faits, a indiqué une source policière dans la région de Tambacounda. 

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire