16 ANS APRÈS SA DISPARITION / Serigne Mbackè Sokhna Lô raconté par quelques uns de ses proches (Reportage)

Son rappel à Dieu avait sonné à l’oreille des populations de Taïf, comme la fin d’une époque merveilleuse vécue aux côtés d’un homme merveilleux et profondément spirituel. Nous étions le 11 juin 2005. Serigne Mbacké Sokhna Lô, pour ne pas le citer, n’était pas qu’un chef religieux, il était un proche voisin. Seize ans après sa disparition, il risque encore vivant parmi les populations et dans les cœurs. Des témoignages recueillis auprès de quelques-uns de ses proches…

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire