L’innovation technologique au centre des échanges entre partenaires de la DER/FJ et le ministre délégué français, Franck Riester.

Boussoura Talla Guèye est une jeune entrepreneure sénégalaise co-fondatrice d’une startup dénommée SetTIC.

Accompagnée dans le cadre du développement de son projet par la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), la jeune conceptrice a bénéficié de la visite dans les locaux de la DER du ministre-délégué français, chargé du commerce extérieur et de l’attractivité, Franck Riester pour exposer les potentialités de sa nouvelle entreprise.

Ministre délégué auprès du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Franck Riester est en terre sénégalaise, depuis lundi, dans le cadre du renforcement de la collaboration entrepreneuriale entre les secteurs privés de la France et du Sénégal. 
Dans les locaux de la DER/FJ où il a été reçu avec sa délégation, ce 1 juin, il est venu découvrir le savoir-faire de la jeunesse sénégalaise et rassure sur le soutien de la France.

Interpellé sur la montée, ces derniers temps, d’un soi-disant sentiment anti-français constatée dans certaines parties de l’Afrique francophone, le ministre-délégué réagit et donne son impression.

Le délégué général de la DER/FJ, Papa Amadou Sarr a notamment profité de cette visite du ministre français pour rappeler les engagements de l’institution financière à l’endroit des startups sénégalaises avec une enveloppe de 3 milliards FCFA chaque année.
Toutefois, les jeunes entrepreneurs sénégalais à l’image de Boussoura alimentent beaucoup d’espoir relativement aux conclusions issues des échanges entre partenaires du Sénégal et de la France.

Cette visite du ministre-délégué français, Franck Riester s’inscrit, selon Papa Amadou Sarr, dans la co-création que la DER/FJ veut formaliser avec la France. Les rapports visent également au renforcement du fonds de soutien à l’innovation.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire