« Je vous donne la garantie au plus tard la semaine prochaine que le paiement des impasses sera effectué… »

« J’ai trouvé ici un collectif de personnes impactéss parce qu’il a fallu déplacer un certain nombre de maisons pour pouvoir avoir une piste de cette dimension. Je salue leur volonté et leur comportement républicain parce qu’ils ont compris que c’était une urgence nationale. Vous n’avez pas entendu de bruit à Kaolack et pourtant des maisons ont été détruites… », a d’emblée déclaré le chef de l’État.

Devant les membres du collectif, le chef de l’État de poursuivre :  » Je leur ai donné la garantie qu’au plus tard la semaine prochaine le paiement des impenses sera effectué parce que les évaluations ont été faites. Et je souhaite que le maire puisse leur donner des terrains dans le cadre d’un lotissement qu’on va accélérer avec le ministre de l’urbanisme afin que ces indemnités puissent servir à construire des maisons… », a-t-il conclu.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire