La partie civile réclame 500 millions de francs Cfa à Madiambal Diagne pour réparation du préjudice.

Les avocats de la partie civile sollicitent la culpabilité du journaliste Madiambal Diagne et réclament 500 millions de francs Cfa pour réparation du préjudice que leur client (Souleymane Teliko) a subi. 

Selon eux, l’acte matériel de diffamation est établi. « Il est très violent. Ce sont des comportements à sanctionner jusqu’à la dernière énergie », a-t-il dit. 

Ils ajoutent : « On a donné trop d’importance à cet homme. Il faut que Madiambal Diagne tombe sous le coup de la loi. Le délit de diffamation est constant. Heureusement, ce n’est pas avec des mensonges qu’on peut ternir l’image du magistrat Téliko. »

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire