Les personnes âgées formées aux techniques de médiation et de stabilisation.

Le comité permanent de l’OCI pour l’information et les affaires culturelles, avec à sa tête Cheikhou Oumar Seck, a initié ce jeudi un cadre d’échanges au profit des personnes âgées du Sénégal. C’est dans l’enceinte de la maison de la culture Douta Seck que cet atelier s’est déroulé aujourd’hui pour permettre aux personnes âgées d’être mieux outillées dans la gestions des crises internes et la pacification de l’espace socio-culturel.

Dans cette maison culturelle symbolique, des professeurs aguerris en matière de techniques de méditation aux éventuels conflits pouvant s’abattre sur nos sociétés, vont former ces personnes âgées qui ont le privilège de se faire écouter, à gagner l’attention des jeunes principalement pour les faire revenir à la raison.

Rappelons que le comité permanent pour l’information et les affaires culturelles est chargé d’assurer le suivi de la mise à exécution des résolutions adoptées ou même, à adopter par la Conférence Islamique et relative à l’information des affaires culturelles. Son objectif est donc d’étudier les moyens de consolider la coopération entre les États membres de l’organisation de la coopération islamique dans ces domaines. Le COMIAC élabore ainsi les programmes et fait les propositions susceptibles de renforcer les capacités des États membres à cet effet. Par ailleurs, c’est une entité de l’OCI qui a pour but de faire participer de manière inclusive, les médias dans la promotion du dialogue et de l’échange culturel. 

Cette activité de ce matin n’est donc qu’une étape de ce vaste champ d’action du COMIAC qui œuvre durablement dans le maintien des acquis et valeurs culturelles des pays Islamiques.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire