Policier tué à Rufisque – Colère d’un expert en transport : “Lignouy déf, Ma tay lay nirou”

Ibrahim Ndongo a déclaré, ce jeudi 3 mai, que les accidents de la route sont dus à la négligence. Selon l’expert en transport et en sécurité routière, les mêmes faits ayant coûté la vie à un policier à Rufisque ont toujours existé dans des quartiers huppés de la capitale dakaroise.

L’expert n’en revient pas après le massacre de l’agent du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) à Rufisque. “Imagine ce qui s’est passé récemment. Les jeunes qui ont loué un véhicule à 80.000 FCfa détiennent tous des cahiers d’écoliers. A leur âge, j’avais toujours peur lorsque j’avais 25 francs par devers moi. Je les cachais afin qu’on ne me demande pas d’où j’ai pris cet argent“, a-t-il d’emblée déclaré sur Rfm.

Et de se demander si les personne qui ont loué le véhicule aux jeunes sont à leur premier coup. “L’enquête doit éclairer tout cela“, a-t-il pesté ajoutant que ces choses existent et ont trop perduré. Selon M. Ndongo, il suffit d’aller, les vendredis, samedis et dimanches dans les quartiers huppés, pour s’en rendre compte. “Des jeunes détiennent beaucoup d’argent et louent des véhicules sans immatriculation ni permis ni rien“, a-t-il notamment révélé.

L’expert en transport et en sécurité routière de souligner qu’on ne peut pas remettre en cause la qualité des routes. Encore moins les véhicules. “C’est la négligence humaine. Cela frise le je m’en foutisme (ma tay)“, a-t-il conclu.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire