AG de la FSBB: un risque de confrontations entre Baba Tandian et Babacar Ndiaye

Il risque fort d’y avoir de violentes confrontations physiques ce samedi lors de l’Assemblée générale programmée de la Fédération sénégalaise de basket. La Convergence pour la Renaissance du Basketball sénégalais (CRBS) dirigée par l’ancien patron de la fédération, Baba Tandian, n’entend guère laisser « Me Babacar Ndiaye et sa bande de copains réaliser leur forfaiture en s’arrogeant le droit de vie et de mort sur les acteurs du basket. En voulant limiter l’âge du président de la Fédération et en se donnant une possibilité de briguer un troisième mandat, Babacar Ndiaye tente tous les coups tordus pour réaliser son rêve machiavélique ».

Le célèbre imprimeur ajoute dans les colonnes du journal Le Témoin, qu’ « à ce jour, aucune entité du basket n’a reçu le rapport financier de l’exercice passé. Tout comme, on peut constater le black-out observé par l’instance fédérale quant à la gestion de la dernière afro-basket organisée à Dakar. Alors que le règlement stipule que la mise à disposition est sine qua non pour la tenue de l’AG. Et que dire du quitus des commissaires aux comptes ? Rien de tout cela. Si on peut penser valablement que l’Afrobasket a pu générer au moins plus de 800 millions de frs, on est en droit de se demander où est passée toute cette masse d’argent… »

Baba Tandian écrit et alerte le Préfet
Prenant très au sérieux cette affaire, Baba Tandian n’a pas hésité à écrire au préfet de Dakar le 27 mai pour l’alerter. « L’actuel président de la Fédération sénégalaise de Basket, M. Babacar Ndiaye, compte tenir l’AG de la Fédé le 05 juin 2021 à Marius Ndiaye. En plus des irrégularités constatées, je puis vous informer que la salle de réunion fait environ 60 m2 alors qu’il y aura près de 200 personnes pour la séance, malgré la covid-19. Il s’agit de 120 présidents de clubs, des techniciens, des membres du Comité directeur, des présidents de Ligues. Des troubles à l’ordre public sont à prévoir à coup sûr, puisque les anciens basketteurs et moi-même nous opposerons aux changements des textes que M. Ndiaye est en train de préparer. Nous sommes décidés à faire face. Par souci de préserver la paix, nous vous demandons solennellement d’empêcher la tenue de cette assemblée qui viole les textes » écrit l’ancien président de fédération de basket au préfet de Dakar.

Ce dernier n’a pas encore donné sa position. En tout cas, ce samedi, Marius Ndiaye pourrait arbitrer un duel féroce entre les deux camps. Aux autorités de désamorcer cette bombe, alerte le journal.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire