Les États-Unis fourniront 5 millions de vaccins COVID-19 à l’Afrique via COVAX

Le président des États-Unis , Joe Biden, a annoncé qu’environ cinq millions de vaccins COVID-19 seraient fournis à l’Afrique par le biais de COVAX, en collaboration avec l’Union africaine et les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies.

Les États-Unis, qui ont engagé 4 milliards de dollars pour soutenir COVAX le mois dernier, ont annoncé que d’ici la fin juin, ils partageraient 80 millions de doses de leur approvisionnement en vaccins avec le monde.

Le dernier communiqué de l’administration Biden fournit plus de détails sur la façon dont les 25 premiers millions de ces vaccins seront alloués, pour jeter les bases d’une couverture mondiale accrue et pour faire face aux poussées réelles et potentielles, aux charges de morbidité élevées et aux besoins des pays les plus vulnérables.

Au moins 75 % de ces doses, soit près de 19 millions, seront partagées via COVAX, dont environ six millions de doses pour l’Amérique latine et les Caraïbes, environ sept millions pour l’Asie du Sud et du Sud-Est et les cinq millions pour l’Afrique.

Les doses restantes, un peu plus de six millions, seront partagées directement avec les pays connaissant des poussées, ceux en crise et d’autres partenaires et voisins, notamment le Canada, le Mexique, l’Inde et la République de Corée.

« Nous partageons ces doses pour ne pas obtenir de faveurs ou obtenir des concessions. Nous partageons ces vaccins pour sauver des vies et diriger le monde pour mettre fin à la pandémie, avec la puissance de notre exemple et avec nos valeurs », indique un communiqué du département d’État américain.


SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire