Halima Gadji alias Mareme Dial : « Je ne prie pas, jeuner m’est impossible… »

Halima Gadji alias Mareme Dial : « Je ne prie pas, jeuner m’est impossible… »

L’actrice Halima Gadji qui avait le soutien de ses fans après avoir quitté Marodi a été victime de lynchage, hier, sur les réseaux sociaux par les internautes à cause du post ci-dessous.
« Le vendredi est un jour particulier pour moi. Je suis née un vendredi et c’est aussi le jour saint des musulmans. Je suis de confession musulmane, du côté de mon père et de ma mère. Je viens de deux grandes familles musulmanes. D’après ces préceptes, je devrais être voilée et pratiquer cette religion à la lettre: prier, jeûner, écouter le Coran, participer à des conférences et j’en passe.
Oui, je suis musulmane, et j’exerce cette religion comme je le sens. Rares sont les fois où je colle mon front au sol. Jeûner m’est impossible, j’abandonne au bout de dix jours. Je perds concentration en pleine prière et la paresse y joue son rôle si je suis honnête. Je ne suis pas du genre à juger la manière dont chacun exerce sa religion. J’estime que la religion est une aventure personnelle. Chacun la pratique comme il veut, selon son savoir et son parcours.
J’ai voulu prendre un chemin classique en allant à l’école coranique mais le Oustaz était sévère et les coups que je recevais m’ont vite découragé. J’ai d’abord entendu parler de Dieu à travers les religions juives, catholiques et musulmanes. Tous ont une manière différente de décrire leur rapport à Lui. Afin de croire en Lui, j’ai d’abord cherché à le connaître. Il a toujours été là pour moi. Oui, Dieu a toujours été cette voix qui, bien que n’ayant ni forme et couleur, me disait que j’étais forte, belle et intelligente. Tant de compliments que personne d’autres ne m’adressait.
J’ai parfois eu l’impression d’être entourée de mauvais esprits et de mauvaises ondes mais je me rends compte que c’est parce que j’avais peur de croire en Lui, en sa force et son amour. Dieu vous aime tellement, si vous saviez. J’arrive aujourd’hui à affronter chaque obstacle sur ma route car il m’a dit “Crois en moi car je crois en toi”.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire