« La FSF a déboursé 400 millions FCFA sur fonds propres » (Augustin Senghor)

Le stade Lat Dior de Thiès a été récemment réhabilité, une nouvelle fois, suite à l’absence de stades homologués par la CAF au Sénégal. Pour retrouver cette homologation provisoire qui leur avait été retirée, des améliorations considérables ont été apportées à l’infrastructure. Des travaux qui ont coûté à la fédération sénégalaise de football (FSF) la bagatelle de 400 millions FCFA, a révélé Augustin Senghor. Un budget assez conséquent que la Fsf a dégagé sur fonds propres, renseigne la même source. 

Une opération de charme qui, à court terme devrait permettre au stade régional de Thiès de se mettre à niveau concernant les standards internationaux, espère le patron de la Fsf. Avec en ligne de mire une homologation définitive, le président de la Fsf est d’avis que le Sénégal mérite d’avoir des infrastructures sportives à l’image de son rang sur le plan sportif, notamment footballistique. 

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire