la révolution agricole en marche…

À Kolda, la révolution agricole est en marche car on assiste à la formalisation de plus en plus du secteur. À preuve, la coopérative de Sinthiang Mangal qui vient d’être mise en place ce samedi 05 mai sous la présence effective du ministre de l’agriculture. Celle-ci compte deux mille membres. Avec la prochaine campagne agricole, ces derniers pensent doubler, voire tripler leur production. 

Mais également, la coopérative de Saré Mamady sous la houlette du khalife de la famille chérifienne dudit village, Chérif Léheib Aïdara, a procédé aujourd’hui au lancement de sa première campagne agricole. 
Et selon eux, avec cette formalisation, les producteurs pourront bénéficier d’engrais, de semences et de matériel agricole. Aujourd’hui, la révolution agricole doit passer par la formalisation des acteurs. Et cela doit débuter à la base, à savoir dans le monde rural. 
 
Selon Aïssatou Bobo Baldé et les notables, « aucun ministre n’est jamais venu dans cette zone. C’est pourquoi, cette visite du ministre Moussa Baldé constitue un réel encouragement  pour les populations ». 
Cette zone est très enclavée, et c’est pourquoi la population réclame l’accès à l’eau potable, des pistes de production pour écouler leurs produits, une structure de santé et l’électricité entre autres.  
C’est dans ce même sens que le Khalife de la famille chérifienne de Saré Mamady Chérif Léheib Aïdara, conscient des enjeux, a mis en place une coopérative dénommée (Union des forces agricoles de Kolda). D’ailleurs, aujourd’hui est la journée de lancement de la première campagne agricole de la coopérative. 
 
Le ministre de l’agriculture s’est félicité de ces initiatives qui vont participer à révolutionner l’agriculture au Fouladou aussi bien à Sinthiang Manga qu’à Saré Mamady. 
 
Ainsi, à Sinthiang Mangal, il a octroyé un moulin à mil aux femmes, avant de rappeler : « un Sénégal de tous, pour tous, la route de Fafacourou à Médina Yoro Foula va être goudronnée pour désenclaver cette zone. Et je suis prêt à vous accompagner pour le développement de cette zone… »

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire