L’Association « Tengueth Touti Tank » du Dr Nafissatou Diouf veut faire des enfants, des champions dans la protection de nos écosystèmes.

Rufisque est une zone côtière qui est de plus en plus menacée par la pollution et la dégradation de l’écosystème marin. C’est ainsi qu’en ce samedi 5 juin 2021 qui coïncide avec la journée mondiale de l’environnement, la fondatrice de « Teungueth Touti tank », le Dr Nafissatou Diouf, en compagnie des enfants, a organisé une journée de sensibilisation pour la protection de l’environnement à Thiawlène.

En effet, avec les nombreux défis environnementaux à relever à Rufisque, surtout avec la dégradation de l’écosystème marin, elle a donc porté son choix sur les enfants qui,  selon elle, sont « des êtres sensibles, qui comprennent plus vite et il ne faut pas cependant oublier que  les enfants sont plus intelligents que nous autres adultes. C’est la raison pour laquelle on a décidé de les impliquer dans cette journée mondiale de l’environnement. » Les ambassadeurs de l’ONG (les enfants) ont ramassé tous les déchets qu’il ont trouvé tout au long du chemin en partant de Colobane jusqu’à la zone écologique communautaire de Thiawlène. 

En collaboration avec Idrissa Thiaw et le maire de Rufisque Est,  Boubacar Albé Ndoye, le Dr Nafissatou Diouf compte implanter une bibliothèque à Colobane pour les enfants. Pour mieux protéger leur environnement un cours sur la valorisation des déchets, c’est-à-dire le recyclage, leur a été donné…

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire