Le résumé du « séjour environnemental » du ministre Abdou Karim Sall sur la terre du Niombato.

Ce Samedi, s’est déroulée au Sénégal, la journée internationale de l’environnement à l’instar de la communauté internationale. Et le lieu de célébration choisi est loin d’être fortuit.

En effet, le ministre de l’environnement et du développement durable s’est rendu à l’intérieur du pays avec ses différentes équipes, pour célébrer cette journée dont le thème de cette année portait sur « la restauration des écosystèmes ». 

Le ministre Abdou Karim Sall, au cours de son séjour à Foundiougne, a inauguré, au profit des acteurs et entrepreneurs économiques du Delta du Saloum, une infrastructure qui été financée par le projet de promotion d’une finance novatrice et d’adaptation communautaire dans les communes autour des réserves naturelles communautaires (PFNAC). Abdou Karim Sall à tenu à féliciter l’équipe du PFNAC pour le travail remarquable qui a été fait pour que cette mutuelle puisse voir le jour.  

En présence de ses collaborateurs et d’autorités administratives locales, le ministre de l’environnement et du développement durable, très  satisfait, a invité les populations des autres sites à s’inspirer de cet exemple et promet d’accompagner la mutuelle pour de nouveaux financements.

Après cette inauguration, Abdou Karim Sall s’est rendu à la réserve de Fathala, une réserve naturelle animalière qui est située au sud du Sénégal, dans la région de Fatick, entre Toubacouta et la frontière avec la Gambie. La réserve abrite des animaux indigènes, mais également des animaux venant d’autres pays. On peut noter la présence de zèbres, lions, girafes, rhinocéros blancs, phacochères, singes rouges, crocodiles etc… 

Le jour du lancement des activités relatives à la journée mondiale de l’environnement, le ministre Abdou Sall s’est rendu à l’Aire Marine Protégée Communautaire (AMPC) du Bamboung qui s’étend sur environ 7 000 ha et qui est située dans cette partie sud du Delta du Saloum.

Le ministre Abdou Karim Sall, une fois sur les lieux, a pu constater l’énorme diversité et la grande richesse des écosystèmes du bassin du Delta du Saloum qui ont valu à celui-ci d’être érigé en Réserve de la Biosphère par l’UNESCO en 1981. 

L’AMP du Bamboung est l’une des aires centrales de la réserve de biosphère du Delta du Saloum après le Parc national du Delta du Saloum et la Réserve Communautaire de Palmarin.

Cette AMP est une des premières AMP de gestion communautaire dans la sous-région. Le ministre de l’environnement et du développement durable s’est dit très séduit par le dispositif de surveillance qui est sur place de cette AMP. Il a été jusqu’au niveau du mirador, qui offre une vue panoramique qui permet aux agents de l’AMP de surveiller au quotidien, les espèces qui y vivent. Le ministre a rappelé les efforts que l’État du Sénégal est en train de mener pour doter cette AMP de moyens suffisants en ressources humaines et logistiques pour bien faire le travail qui lui incombe. 

Avant de se rendre à la cérémonie de lancement de la journée internationale de l’environnement, le ministre Abdou Karim Sall, après l’AMP de Bamboung, est allé vers 11h30, à la rencontre des femmes du Delta du Saloum pour constater, avec fierté, l’implication des femmes dans le développement socio-économique, mais surtout dans la préservation de la biodiversité, notamment dans cette région de Fatick.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire