Les explications de la SENELEC

Ce samedi, lors du match entre le Sénégal et la Zambie, une coupure d’électricité a été notée durant plusieurs minutes, peu après la pause. Cette panne a même retardé le début de la seconde période d’une dizaine de minutes. D’après Idrissa Traoré, directeur d’exploitation du système des achats à la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), cet incident survenu à cause d’une défaillance des groupes électrogènes, tombés en panne.

« Il y a eu une coupure de courant après la pause. Ce n’est pas normal pour un pays comme le Sénégal de passer 20 minutes voire 30 minutes sans courant ». Ces mots sont de la star de l’équipe du Sénégal, Sadio Mané. Après son coup de gueule, ainsi que de celui de plusieurs milliers de Sénégalais, la Senelec a décidé de s’expliquer.

« Lors du match, Senelec avait pris les dispositions, notamment à travers des notes d’exploitation et également une permanence qui était au niveau du stade. Mais, il y a eu une défaillance au niveau du groupe électrogène lors d’un appoint en carburant. Pour ce genre d’événement de cette nature – match -, les groupes électrogènes fonctionnent comme base et le réseau de Senelec y vient en secours », déclare Idrissa Traoré, directeur d’exploitation du système des achats à la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), interrogé par la Rfm.

« Lors des perturbations, en moins de 30 secondes, le réseau de Senelec a pris le relais. Nous avons basculer automatiquement sur notre réseau grâce aux équipes de permanence qui sont sur place pour réalimenter le stade. Le stade a été réalimenté la minute qui suit. Toutefois, les projecteurs ont pris quelques minutes pour pouvoir retrouver leur éclairage compte tenu de leur spécificité », ajoute-t-il.

D’après lui, les équipes de la Senelec sont en train d’enquêter pour connaitre la cause de cet incident.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire