une quarantaine de patients opérés à Kolda.

Ce ne sont pas moins d’une quarantaine de patients qui ont été opérés de problèmes urologiques à Kolda par l’Association sénégalaise de l’urologie les 5 et 6 juin. Il s’agit d’enfants, d’hommes et de femmes qui ont été pris en charge par l’association. Ainsi, en effectuant ce coup, l’association vide la longue liste d’attente de l’urologue de l’hôpital régional. C’est donc un gros soulagement pour ces nombreux patients qui souffraient soit de la prostate, de mal formation génitale ou de difficulté de descente d’organe entre autres.
Le Professeur Papa Ahmed Fall, SG de l’Association sénégalaise d’urologie d’avancer : « avec les membres de l’association, nous participons à une mission chirurgicale d’urologie à Kolda. En ce sens, nous nous sommes assignés cette action pour nous investir un peu à la prise en charge des populations. L’association est présente un peu partout au Sénégal, à Touba, Dakar, Kaolack. Et nous exerçons dans des structures hospitalières aussi bien publiques que privées. C’est pourquoi, nous avons estimé qu’il faut par moment rendre service aux populations des zones les plus reculées avec notre expertise. Nous effectuons les interventions par voie classique ou moderne à savoir endoscopique (opérer sans ouvrir). Et pour mieux réussir notre mission, nous sommes venus avec du matériel d’appoint. »
Il poursuit en précisant : « la principale pathologie prise en charge demeure la pathologie prostatique. Ainsi, nous avons le cancer de la prostate, les tumeurs bénignes de la prostate, les problèmes de hernie, d’hydrocèle, le rétrécissement du canal urétral et la mal formation chez les enfants. Mais également, il y’a des dames qui ont été opérées parce qu’elles ont un problème de descente d’organes. La palette est assez variée, en fait c’est de l’urologie générale de l’enfant à l’adulte que nous avons eu à prendre en charge »
Cette mission s’étale sur deux jours (les 5 et 6 juin) et compte enrôler le maximum de patients. « Hier nous avons pu opérer 18 patients et aujourd’hui les interventions sont en cours de réalisation. Et il est prévu d’opérer 22 patients ce jour, donc cela fait une quarantaine de patients pris en charge pendant ces deux jours. Cela permet de venir en aide à l’urologue car tout seul c’est assez difficile de prendre en charge tous les patients d’une très longue liste d’attente. »
 
Il estime que « pour la prostate, on ne peut pas la prévenir car elle est liée à l’âge » C’est pourquoi on ne peut pas la « prévenir médicalement ». Mais pour les problèmes d’hernie ce sont des problèmes de « déficit au niveau de la paroi abdominale lié aux durs travaux de certaine personne. » Et il faut, selon lui, « un traitement chirurgical à un certain âge pour la prostate mais pour la hernie, il faut l’intervention chirurgicale » .Il faut savoir que les problèmes d’urologie sont aussi fréquents à Kolda que partout dans le pays. Et beaucoup de personnes souffrent de ces maladies souvent vues comme une honte par la société à cause des préjugés. Mais, il est possible de guérir de ces maladies…

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire