Le PSG et Georginio Wijnaldum font enrager la presse catalane

Alors qu’il s’était mis d’accord avec le FC Barcelone, Georginio Wijnaldum devrait finalement signer au Paris Saint-Germain. Un revirement de situation qui fait beaucoup parler en Catalogne.

Sale début de semaine pour la presse sportive espagnole. À Madrid, les déclarations musclées du président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, au sujet du futur de Kylian Mbappé ont refroidi les ardeurs des médias pro Real Madrid. Une inquiétude qui a d’ailleurs eu un effet sur les réseaux sociaux espagnols où le hashtag #FreeMbappe est arrivé en tendance. En Catalogne, c’est encore le club de la capitale qui est au coeur des débats.

Sans surprise, l’annonce de la signature imminente de Georginio Wijnaldum (30 ans) au PSG n’est pas très bien passée chez nos voisins barcelonais. Pour rappel, le club blaugrana pensait avoir bouclé la venue du milieu de terrain hollandais. Libre de tout contrat après cinq ans passés à Liverpool, l’international batave (23 sélections, 9 buts) devait signer un contrat de trois ans. Mais ça, c’était avant que le PSG surgisse et fasse une meilleure offre salariale que les Culés, ce qui a en partie convaincu le joueur de venir.

Vous l’aurez compris, il n’en fallait pas plus aux Catalans pour sauter sur l’occasion et se jeter sur le cliché du nouveau riche parisien profitant des pétrodollars du Qatar. « Le PSG vole Wijnaldum », titre ainsi Sport qui ajoute tout de même que l’argent n’a pas tout fait et évoque l’entretien décisif avec Mauricio Pochettino. De son côté, Mundo Deportivo regrette que l’agent du joueur, qui est venu deux fois dans les bureaux du Barça ait choisi de faire volte-face après la proposition parisienne (Wijnaldum toucherait le double de ce que lui proposait le Barça).

Dans ses pages intérieures, le quotidien barcelonais n’a d’ailleurs pas hésité à publier un dessin où l’on voit le Hollandais se diriger vers le blason du PSG au-dessus duquel une main agite quelques billets. Wijnaldum davantage attiré par l’argent que par le projet sportif ? Cette version, L’Esportiu aime la privilégier en affirmant que le Barça n’a pas voulu aller dans la surenchère (notamment parce qu’il ne peut pas) et qu’il n’a pas réussi à convaincre le milieu que son projet sportif était plus intéressant.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire