Accusé d’avoir engrossé sa fille adoptive, sa réponse est plus que renversante…

engrossé sa fille
engrossé sa fille

Accusé d’avoir violé et enceinté sa fille de 15 ans à Kipé, Laye Sékou Condé admet n’avoir eu des rapports que trois fois avec l’adolescente. Selon lui, la jeune fille serait sa fille adoptive
«Je suis ici à cause de cette fille. C’est la fille de mon grand mais elle a grandi avec moi. C’est un petit qui l’a enceintée. Sa mère l’avait appelée pour qu’elle aille au village parce qu’elle est canaille, je lui ai dit non parce que je ne veux pas qu’elle aille se marier au village. Alors sa mère m’a dit de veiller sur elle car elle ne veut pas qu’il lui arrive quelque chose. Lorsque le petit l’a enceintée, je suis allé la faire avorter de la grossesse pour ne pas que sa mère l’apprenne vu qu’elle m’avait prévenu. Quelques temps après, je me suis disputé avec une personne de mon quartier et cette personne qui a remué cette affaire en m’accusant d’avoir enceinté la fille », explique-t-il.
A la question de savoir s’il avait eu des rapports sexuels avec la fille, il admet : « Oui, nous avons eu des rapports ensemble trois fois mais c’était après son avortement. Ce n’est pas ma propre fille, moi je l’ai juste élevée. C’est la fille d’un frère dans la famille mais ce n’est pas non plus mon frère de même père ni de même mère’ », déclare le mis en cause.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire