Burkina Faso: le JNIM dément avoir commis le massacre de Solhan

Le groupe jihadiste du JNIM dément avoir commis le massacre de Solhan, au Burkina Faso. Dans un communiqué le groupe armé, lié à al- Qaïda condamne un massacre qui «n’a rien à voir avec l’islam dans le Jihad et le combat au nom de Dieu». Lors de la nuit de vendredi à samedi dernier, selon différentes sources entre 138 et 160 personnes ont été assassinées. Ce démenti présente même ses «condoléances les plus attristées aux familles des victimes». L’autre groupe jihadiste qui opère dans la zone, l’Etat Islamique n’a lui pas encore communiqué.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire