Macron réagit après la claque : « ne laissons pas des individus ultraviolents prendre possession du débat public »

Emmanuel Macron a réagi auprès de nos confrères du Dauphiné Libéré après la gifle que lui a donnée un homme cet après-midi, informe laDepeche. « Tout va bien. Il faut relativiser cet incident qui est, je pense, un fait isolé », estime le chef de l’Etat français. « Ne laissons pas des faits isolés, des individus ultraviolents, comme il y en toujours quelques-uns dans les manifestations aussi, prendre possession du débat public : ils ne le méritent pas ». Et d’avertir à quelques mois de la campagne de l’élection présidentielle de 2022 : « Rien ne m’arrêtera », a-til indiqué.

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire