Enseignement supérieur : L’Université de San Pedro ouvre ses portes en octobre prochain

Le Conseil des ministres de Côte d’Ivoire, en sa session du mercredi 9 juin 2021, a annoncé l’ouverture en octobre prochain de l’Université de San Pedro grâce à un décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement de l’université de cette université.

Selon le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, cet établissement universitaire a été mis sur pied dans le cadre de la mise en œuvre de la carte universitaire qui se traduit par la création d’Universités publiques dans les grandes régions de la Côte d’Ivoire. C’est un projet qui dresse l’état des lieux des établissements d’Enseignement Supérieur et des centres et instituts de recherche en Côte d’Ivoire, répertorie les formations dispensées et les diplômes délivrés dans ces établissements, réalise l’inventaire des effectifs étudiants dans chaque filière de formation ainsi que des ressources humaines d’encadrement et de recherche et enfin, elle géolocalise ces différents établissements,  dans le souci d’améliorer les outils de pilotage du dispositif d’enseignement supérieur et de recherche scientifique.

Ainsi, l’Université de San Pedro aura la charge d’assurer la formation initiale et continue ainsi que la recherche scientifique et technologique dans plusieurs domaines. Les Sciences de la Mer et de la Construction navale, l’Agriculture, des Ressources halieutiques et de l’Agro-industrie, du Bâtiment et des Travaux publics, du Tourisme et de l’Hôtellerie, des Transports et de la Logistique et des Sciences de la médecine, sont donc les filières qui seront ouvertes à la rentrée prochaine.

« Cette université publique permettra d’augmenter la capacité d’accueil des universités publiques pour faire face au nombre de plus en plus croissant de bacheliers, de développer des offres de formation adaptées aux besoins de l’économie nationale et plus spécifiquement de valoriser les potentialités économiques régionales », a dit le porte-parole du Gouvernement, Amadou Coulibaly.


SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire