Une web-série produite par le CICR pour éduquer les populations (En attente de révision)

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), institution d’aide humanitaire veut être plus proche des populations ivoiriennes. Pour cela, il va bientôt diffuser sur les réseaux sociaux une web-série, « Les bons voisins ». L’ambition est de faire découvrir l’envers du décor des actions de cet organisme dans une zone de conflit.

Sur la base du mandat qui lui est conféré par le droit international, en particulier les Conventions de Genève, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) protège les victimes des conflits armés et d’autres violences, notamment les blessés de guerre, les prisonniers et les civils. Connue dans le monde entier, l’institution humanitaire est impartiale, neutre et indépendante. En Côte d’Ivoire, le CICR veut être plus proche des populations et leur présenter ce qui fonde ses actions. D’où la web-série « Les bons voisins ».

Cette web-série en bande dessinée est une discussion entre un homme et son petit-fils. Dans la pure tradition africaine, le vieil homme le transporte dans un monde imaginaire. À travers ce récit, riche en allégories et métaphores, le vieil homme retrace des activités d’assistance aux victimes d’un conflit. Sous la bannière d’un « PLUS » écrit en rouge (comprendre la Croix-Rouge), les deux personnages principaux, Séhissé HERman et Séhissé HERmine, font face aux contraintes de l’urgence et vont devoir expliquer leurs principes. « Cette web-série vise à faire connaitre mieux les principes fondamentaux de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge. C’est surtout une question d’acceptation du travail des équipes sur le terrain et la bonne perception de ces principes fait la différence, pour nous permettre d’accéder aux populations vulnérables en toute sécurité », explique le Coordonnateur communication du CICR, Steven Anderson.

Pour ce projet cinématographique, des acteurs de la culture ivoirienne ont prêté leurs voix aux différents personnages. Il s’agit notamment de Guy Kalou pour les personnages de Grand-père et de Séhissé HERman, ou de l’animatrice vedette Konnie Touré pour Séhissé HERmine. « Ma satisfaction, c’est de participer à un projet qui va apporter un plus à la cohésion. Notre pays en a besoin. Faire partie d’un tel projet est une pure grâce. Être la voix de deux personnages différents a été un challenge. Aujourd’hui, je suis assuré que quelque chose a été fait. On s’améliorera pour la prochaine fois », se réjouit Guy Kalou face à JDA. La diffusion aura lieu chaque mardi jusqu’au 29 juin prochain sur la page Facebook du CICR d’Abidjan. Les 4 épisodes traitent de 4 des 7 principes fondamentaux de la Croix-Rouge : l’humanité, l’impartialité, la neutralité et l’indépendance.


SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire