Le coordonnateur des maires du département dresse un bilan satisfaisant à mi-parcours après 3 jours de consultations médicales.

Les consultations médicales gratuites lancées lundi dernier vont encore profiter pendant 3 jours aux populations du département de Mbour. Dans ce département composé de 16 communes, ces consultations médicales ont procuré à leurs initiateurs des ‘’résultats très satisfaisants’’.
 
‘’Je crois que la première phase a été bouclée aujourd’hui. Elle devait durer trois jours et concernait les 8 premières communes. Cette initiative ‘’est découpée en deux phases, le deuxième groupe devrait passer du jeudi au samedi. Nous en sommes aujourd’hui au dernier jour du premier groupe de communes qui devrait passer. À l’évaluation, on m’a dit que le nombre de personnes traitées par jour, avec ces 8 équipes-là, c’est 1.250 en moyenne par jour’’, a déclaré Maguette Sène, le maire de Malicounda et par ailleurs, président des maires du département de Mbour.
 
Ce qui veut dire, selon lui, ‘’qu’au terme de ces 3 jours de consultations on aura atteint, un minimum de 3.500 patients. Des patients soignés et à qui on a remis gratuitement des médicaments au terme de ces 72 heures de consultations médicales gratuites’’. 
 
La première étape franchie, c’est demain (jeudi), que va débuter la deuxième phase des consultations médicales gratuites avec 8 autres communes. M. Sène qui était à la tête de la délégation qui effectuait une tournée au niveau des sites de consultation médicale est convaincu que cette phase connaitra du succès, auprès des populations. À ce jour, les communes de Somone, Ngaparou, Popenguine, Ndiaganiao, Fissel (Mbadane), Séssene, Mbour, entre autres ont bouclé leurs journées de consultations médicales gratuites. 
 
Une occasion mise à profit par Maguette Sène, par ailleurs, directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) pour saluer l’apport de l’Amicale de la Faculté de médecine qui a mobilisé 200 médecins, à raison de 25 médecins par commune. Une participation qui, dit-il, a permis à ses collègues maires et lui, du département de Mbour ‘’de faire ces résultats-là’’. Les maires n’ont pas été laissés en rade. ‘’Il faut remercier, également les maires qui ont réservé un accueil chaleureux à ces équipes, qui les ont hébergés et qui, en plus ont participé à l’acquisition de médicaments. Je crois que c’est dans l’union qu’on peut faire de grandes choses. Et les maires l’ont montré de fort belle manière. Juste appeler tout le monde à ce que l’on maintienne le cap pour que les 3 jours qui restent, on ait les mêmes résultats que lors des trois premiers jours’’. 

 
Un minimum de 3500 patients consultés et dotés de médicaments en 3 jours de consultations
 

Des remerciements ont été également formulés à l’endroit de trous les acteurs qui ont accompagné les initiateurs de ces consultations médicales de sorte que leurs initiateurs aient pu avoir ‘’ces résultats très satisfaisants. Je crois que les maires, les Icp (Infirmiers chefs de poste), les populations l’ont exprimé : c’est une campagne très importante surtout qu’on est à l’orée de l’hivernage. Il y a la sensibilisation que nous avons faite. Et je crois que tout cela fera que l’impact attendu sera obtenu auprès de populations’’, a conclu Maguette Sène.
 
Maire de la commune de Ndiaganiao, Cheikh Tidiane Ba, a chanté les mérites de cette initiative. ‘’Comme la plupart des populations, nous estimons que c’est une campagne qui est vraiment venue à point nommé. C’est une campagne que tout le monde attendait. Ndiaganiao étant un peu enclavé, nous sommes un peu éloignés du centre de santé de Thiadiaye et de celui de Mbour. Ce qui fait que nous apprécions, vraiment, à sa plus haute valeur ces consultations médicales gratuites. Vraiment, c’est une véritable cascade qu’il faut pour évacuer les malades’’, a-t-il confié. Mieux, il dit penser que ‘’quand on choisit des leaders, c’est des responsables de la trempe de Maguette Sène qu’il faut. La population de Malicounda l’a choisi, nous, on l’avait choisi comme coordonnateur des maires’’. 
 
À Fissel Mbadane, en l’absence de l’autorité municipale, il n’y a pas eu de discours. Mais à la Somone, son collègue Bocar Sadji a salué cette initiative départementale qu’il a qualifiée de ‘’nouvelle approche. Une nouvelle démarche que les 16 communes du département ont initiée sous l’égide du directeur général du Coud (Centre des œuvres universitaires de Dakar) avec l’ensemble des maires des 16 collectivités territoriales. Il a mis à profit cette rencontre pour magnifier ces consultations médicales au profit des populations’’.
 
Il faut relever que ce mardi, le maire de Mbour, Fallou Sylla et Khoudia Faye, la 3adjointe au maire de Malicounda ont relevé l’importance de telles initiatives et plaidé pour sa pérennisation…

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire