Assemblée nationale : Abdoulaye Makhtar Diop démonte les arguments de l’opposition sur les articles L29 et L30

 

Assemblée nationale : Abdoulaye Makhtar Diop démonte les arguments de l’opposition sur les articles L29 et L30

L’assemblée nationale se met aujourd’hui au vote du projet loi relatif au code électoral.
Et, comme révélé par ailleurs, le cas de Karim Wade et de Khalifa Sall attire l’attention de plus un. Ainsi, le député Cheikh Mbacké avait déjà lancé les hostilités en dénonçant les susnommés en les qualifiant de liberticide.
Mais, la réponse n’a pas tardé.
En effet, lors de l’ouverture des débats, l’honorable Abdoulaye Makhtar Diop renvoie les députés de l’opposition dans les cordes.
Selon l’un des Vice Présidents de l’assemblée nationale, les articles ci énumérés figuraient dans le code électoral consensuel de 1992 avec l’apport du juge feu Keba Mbaye et du chef de l’opposition d’alors Me Abdoulaye Wade.
Ainsi, il estime qu’il y a aucune modification entre les articles de 1992, de 2017 et ceux en cours de validation.
Sur ce, il exhorte ses camarades de l’opposition parlementaire de ne pas faire dans la manipulation.
Pour rappel, les articles L29 et L30 étaient les articles L31 et L32 dans le dernier code électoral. Mais, ils n’ont pas subi de modification seuls leurs numérotations ont changé.
Et, tant qu’ils ne seront pas modifiés ni Karim Wade ni Khalifa Sall ne pourront participer à des élections.

Senegalactu

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire