Rien ne vas plus pour Grace Mugabe l’ex première dame du zimbabwé

Il a ajouté que la police recherchait l’aide d’Interpol pour exécuter le mandat. Il n’y a pas eu de commentaire immédiat de Grace Mugabe. Les deux pays ont signé un accord d’extradition, mais le vice-ministre zimbabwéen de l’Information, Energy Mutodi, a déclaré à Reuters que Harare n’extraderait pas Mugabe.

“Je pense que le gouvernement du Zimbabwe ne tolérera aucun harcèlement ni aucun traitement dégradant à l’encontre de l’ancien président Mugabe et des membres de sa famille immédiate”, a déclaré Mutodi, ajoutant qu’il devrait consulter le président Emmerson Mnangagwa avant de prendre une décision finale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici