Discours à la nation : le President “Je suis très attaché à l’égalité des chances”

Le discours est plus long que d’habitude. Deux fois plus long que celui de l’année dernière où l’adresse à la Nation n’avait duré que 14 minutes 36 secondes contre 29 minutes 50 secondes ce 31 décembre 2018. Pour le reste, le style et le décor n’ont pas beaucoup changé : même style d’habillement, costume sombre cravate bleue assortie, chemise blanche. Seul le drapeau de l’Union Africaine, absente l’année dernière, s’ajoute cette fois-ci au plan. Dans le fond, Macky Sall, pour le dernier message de son présent mandat présidentiel, a abordé plusieurs thèmes allant de la Politique économique à l’élection du 24 février 2019 (effleurée en toute fin de discours), en passant par les Transports, l’Energie, la Pêche, l’Agriculture, l’Education, la Jeunesse ou encore l’Ecologie. Un discours bilan dont nous vous proposons les grandes lignes.

ÉDUCATION, FORMATION, EMPLOI

« L’éducation et la formation continuent de rester au cœur de nos priorités. Chaque enfant de ce pays, quel que soit ses origines sociales, doit avoir la chance d’aller à l’école, d’être utile à lui-même, à sa communauté et à la Nation. C’est pourquoi nos investissements dans l’éducation ont évolué de 310 milliards en 2011 à 477 milliards pour le budget 2019. Nous avons élargi une mise à niveau de la carte scolaire par la construction et la réhabilitation de plus de 10 mille salles de classe, 340 écoles élémentaires, 203 collèges, 36 lycées, 185 daaras et 20 blocs scientifiques et techniques entre autres infrastructures.

Le programme zéro abri provisoire se poursuit afin que tous nos enfants étudient dans les conditions dignes. Ces dernières années, plus de 800 000 enfants ont pu rejoindre les chemins du savoir. Et grâce à nos progrès dans la scolarisation et le maintien des filles à l’école, nous avons atteint la parité fille-garçon du préscolaire au baccalauréat. Je me réjouis de cette avancée majeure de notre système éducatif parce que je suis très attaché à l’égalité des chances.

Je rends hommage à cette occasion à tous les enseignants de notre pays puisque l’enseignant est le premier intrant pédagogique. J’ai institué le grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant afin que la Nation honore, chaque année, nos meilleurs enseignants. Nos efforts ont également porté sur l’enseignement supérieur avec des avancées sociales significatives dont la résolution du dossier de la retraite des enseignants et la livraison de résidence à Dakar, Bambey et Ziguinchor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici