PUR, PASTEF, GUEUM SA BOP : Bougane manœuvre pour une large coalition

Le candidat déclaré à la présidentielle a fait cette déclaration lors d’une tribune, qui s’intitule Grande Interview, aux allures de discours à la Nation, diffusée par SEN TV ce 1 er janvier. Face à des confrères de différentes rédactions de la place (dont Dakaractu), il a souligné qu’avec le parrainage, on a assisté à un « recul démocratique », 58 ans après les indépendances, puisque, pour la première fois, à deux mois des élections, on ne peut pas connaitre les candidats. « Cela a été une opération de corruption à grande échelle », dit-il encore, au sujet du parrainage populaire. Défendant mordicus avoir eu au moins 800 000 parrains.Très remonté contre le chef de l’État, Bougane a paré de vertus Me Abdoulaye Wade qui est un « gentleman » et compare Macky Sall à « Djimbori » (un autocrate dans l’imagerie populaire wolof). A l’en croire, Macky est un « lion qui dormait et qui s’est subitement réveillé pour s’accrocher au pouvoir aux fins de protéger ses privilèges ». « Le Sénégal ne se fera pas par une seule personne, il se fera par tous les Sénégalais. (…). Le Sénégal de tous n’est pas le Sénégal pour tous », a-t-il dénoncé, très en verve, ce qu’il prend pour une gestion clanique des affaires publiques.

dakaractu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici