Des gilets jaunes  demandent l’intervention de l’armée pour “neutraliser ou mettre en fuite” Emmanuel Macron

 

Une dizaine de gilets jaunes ont demandé l’intervention de l’armée pour “neutraliser ou mettre en fuite” Emmanuel Macron.

Ils en appellent aux militaires. Une dizaine de gilets jaunes se sont rendus mercredi soir devant une base militaire de Neuvy-Pailloux (Indre) afin de réclamer l’intervention de l’armée pour “neutraliser ou mettre en fuite” Emmanuel Macron, rapporte La Nouvelle République. Ils étaient porteurs d’une lettre qu’ils souhaitaient remettre en main propre au lieutenant-colonel David Brion. En vain.

La lettre de trois pages a été relayée sur Twitter par le journaliste Vincent Glad. Les trois signataires mettent en cause le chef de l’État et dénoncent “une réelle trahison à la Souveraineté du peuple français, à l’indépendance de ses armées et aux valeurs de paix prônées par la République”, en raison d’une série de décisions. “Nous réclamons le secours de l’Armée. Nous souhaitons que nos soldats et officiers, agissent au mieux de leurs possibilités, pour neutraliser ou mettre en fuite Emmanuel Macron et son actuel Gouvernement”, écrivent-ils.

Appel à… Gérard Larcher

Malgré leur échec, les signataires de la lettre ne veulent pas en rester là. “Nous allons remettre cette lettre à d’autres colonels, notamment en Aquitaine, en Bretagne et dans le sud-est de la France”, explique l’un d’eux, Sylvain Baron, à La Nouvelle République. Ce dernier souhaite que les “pouvoirs soient confiés provisoirement à Gérard Larcher, président du Sénat”.

Comme le rappelle Arrêt sur images Sylvain Baron est un habitué des actions militantes. Cet ancien membre de l’UPR avait notamment décroché un drapeau européen devant la Maison de la radio et discuté avec la directrice de la rédaction de BFMTV lors d’une mobilisation des gilets jaunes.

L’Express

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici