Transhumance : « Quand oser l’avenir ose transhumer, alors l’avenir c’est maintenant ».

Aïssata Tall Sall a déçu plus d’un sénégalais pour avoir rejoint la prairie marron beige. Mais d’aucuns s’y attendaient car depuis un bon bout de temps, elle annonçait indirectement son soutien au candidat Macky Sall. Certains disaient qu’elle recevait de la pression de marabouts pour rejoindre Macky, des propos qu’elle a démentis.

Néanmoins, chacun peut constater que le choix n’a pas été très facile pour l’ex dame de fer du mouvement « oser l’avenir » qui n’a cessé de tourner en rond avant d’affronter la réalité de son choix car ayant trahi sa ligne pour avoir osé la transhumance. Le gène et l’inconfort étaient presque visible à l’œil nu lors de sa conférence de presse.

Par conséquent, elle peut d’ores et déjà signer sa mort politique car, au Sénégal les transhumants sont perçus comme des traîtres voire des opportunistes qui ne roulent que pour leurs intérêts crypto-personnels. Certains vont même jusqu’à les traiter d’animaux sauvages infidèles.

Aïssata était très respectée dans le milieu politique ansi que par le peuple à cause du panafricanisme qu’elle incarnait, mais également en tant que femme battante très engagée. C’est d’ailleurs pour cette raison que quand son intention de transhumer avait été annoncée pour la première fois par le site d’informations SenegalActu.com il y’a de cela une semaine, personne ne voulait y croire. Néanmoins, cette triste réalité s’est confirmée.

En définitive, tous les gens du système sont aujourd’hui en train de se regrouper autour du président Macky Sall, ce qui démontre encore une fois de plus que l’avenir c’est maintenant, par conséquent l’élection du 24 février 2019 est décisive. Le combat entre le système et l’anti-système est devenu une réalité et chacun devra choisir son camp. Et même le refus de choisir est naturellement un choix. Donc tous les citoyens épris de changement systémique et générationnel sont aujourd’hui réunis derrière l’opposition.

Mass Ndiaye – Senegalactu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici