Boubacar Sèye : Un corps est rapatrié au Sénégal tous les 30 jours

Chaque mois, une dépouille de Sénégalais de la diaspora est rapatriée au Sénégal. C’est la révélation de Boubacar Sèye, président de l’Ong Horizon sans frontières qui dénonce une mauvaise politique de gestion des émigrés par l’Etat du Sénégal, surtout après l’assassinat ce dimanche au Congo de Mamadou Khassimou Dia.

«Nous dénonçons avec la plus grande fermeté ces assassinats récurrents de ressortissants sénégalais à l’étranger malheureusement à un rythme exponentiel, parce que pratiquement nous avons un corps tous les 30 jours. Une situation que nous regrettons vivement », a-t-il martelé sur pressafrik.

«Quand on fait une typologie de ces violences, on se rend compte que ces assassinats sont le résultat de la gestion scandaleuse du triptyque émigration-paix-sécurité. Ces assassinats sont la conséquence de l’échec des politiques d’intégration», ajoute M. Sèye.

A l’en croire, la chose à faire serait de mettre en place «une véritable politique migratoire avec comme soubassement la protection et l’assistance». Mais, dénonce-t-il, nous n’avons pas senti l’implication de l’Etat sur la question».

M. Sèye exhorte le procureur de la République de s’autosaisir en pareille situation afin de permettre à ses homologues des pays où des Sénégalais sont assassinés d’initier des actions pour trouver les acteurs ou encore les commanditaires de ces meurtres.

dakarmatin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici