Pastef : Les choix de Sonko contestés

Ousmane Sonko, president of the Pastef party and candidate for the 2019 Senegal presidential election, is pictured during a press conference of the opposition at the headquarters of the liberal Bokk Gis Gis (BGG) party in Dakar on January 15, 2019. (Photo by SEYLLOU / AFP) (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

Un vent de rébellion souffle sur le parti Pastef dirigé par Ousmane Sonko. Pis, une scission est dans l’air. En effet, des militants de Kaolack, avec à leur tête Aliou Raki Sall, viennent de porter sur les fonts baptismaux une structure dénommée Pastef/Front Républicain.

Selon Walf Quotidien qui lève le lièvre, ce nouveau courant de contestation au sein de Pastef, qui prend le contrepied des positions du parti dans beaucoup de domaines, a même félicité Macky Sall pour sa victoire à la présidentielle et salué son appel au dialogue.
seweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici