Scandale sur les grâces présidentielles: Comment et qui a libéré Amadou Oury Diallo? les alertes se multiplient

Un trafiquant de faux médicaments du nom de Amadou Oury Diallo a bénéficié de la grâce présidentielle le 3 avril dernier, alors que son procès en Appel devait se tenir hier lundi. Ce fait “inédit” a même obligé le juge à renvoyer l’affaire jusqu’au 27 mai 2019 “afin que toutes les vérifications soient faites”. Ce qui a fait sortir le Forum du justiciable de ses gonds pour crier au scandale.
“Le Forum du Justiciable a constaté avec inquiétude le scandale qui s’est produit le lundi 13 Mai 2019 dans le procès en appel de Amadou Oury Diallo et de Bara Sylla condamnés à 5 ans de prison pour trafic de faux médicaments, associations de malfaiteurs entre autres : le juge a relevé qu’il n’y avait aucun document dans le dossier carcéral de Amadou Oury Diallo qui pouvait attester la grâce présidentielle qu’il aurait bénéficié le 3 Avril 2019 et pouvant justifier son absence à l’audience.”, a écrit l’organisation dans un communiqué parvenu à PressAfrik.

Aussi, Babacar Ba et ses camarades, “soucieux du respect des règles qui encadrent la mise en liberté des prisonniers”, ont interpellé directement l’administration pénitentiaire, le Ministre de la justice et le Directeur des affaires criminelles et des grâces. Ils jugent cette affaire de grâce d’Amadou Oury Diallo “d’une gravité extrême” et qui est en train de ternir l’image de la justice sénégalaise. Le Forum justiciable invite le Procureur de la République “à ouvrir une enquête sur cette affaire et à prendre des sanctions le cas échéant”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici