Macky Sall : « Quand il a senti que le destin allait s’accomplir, Tanor m’a envoyé…’’

des collectivités territoriales, Ousmane Tanor Dieng, rappelé à Dieu, lundi 15 juillet 2019 en France.

« Tanor avait de la tenue et de la retenue. Du début à la fin, sa carrière administrative sonne aujourd’hui comme une véritable leçon de déontologie », témoigne le Chef de l’Etat, devant son homologue malien et l’assistance composée de personnalités politiques, administratives, diplomatiques, militaires entre autres.

Le Président Sall d’ajouter : « Tanor était un des plus grands serviteurs de la nation. Il ignorait congés et jours de repos ».
Le défunt Secrétaire général du parti socialiste, était l’un des plus grands alliés de Macky Sall. Une perte non négligeable pour la coalition Bby. « Je suis véritablement bouleversé par sa mort », confie le président de la République.
Avant de conclure : « Quand il a senti que le destin allait s’accomplir, Tanor a encore trouvé la force et la sérénité de puiser dans ses dernières ressources, pour m’envoyer un ultime message, par son fils Pape Birahim. Notre proximité était à ce point ».
ssene

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici