La 68e édition de la Ziarra annuelle de FASS NGOM s’est déroulée autrement à cause de la covid19

La 68e édition de la Ziarra annuelle de FASS NGOM s’est déroulée autrement à cause de la covid19

La commune de FASS NGOM a accueilli ce dimanche 10 janvier 2021 des milliers de fidèles de la Hadara Rawhaanya à l’occasion de la célébration de la ziarra annuelle. Cette dernière fût une idée de l’Erudit Mame C.S.H.R.NGOM qui avait bati cette localité plus d’une cinquantaine d’années. Plus connu sous le nom du village de FASS se référant à la ville mythique de Seydina Cheikh Ahmada Tijani Chérif FEZ ,cette dernière est le siège sacré de la Tidjania.
FASS ville lumière, FASS ville de grace et de bonté, FASS ville d’espoir et d’avenir.Cest ce qui explique la retraite spirituelle de l’Erudit dans ce lieu saint qui n’était qu’une forêt regroupant toutes sortes d’animaux .Nous avons même appris que c’est à FASS que Mame C.S.H.R.NGOM a rendu l’âme en 1955.
Historiquement cette ziarra se perpétue de génération en génération, et l’édition 2021 en est la soixante huitième. Coïncidant à la propagation de la deuxième vague du virus, le Khalif avec l’ensemble de ses frères et disciples ont jugé nécessaire de célébrer cette journée qui représente beaucoup. Dans son discours le Khalif a Baye El Hadji Ousmane NGOM a bien accentué le sens de cette retrouvaille chère, en même temps évoqué le contexte pandémique qui qui exige des prières comme celles-ci.
Tous les fidèles proches ont répondu vivement à l’appel du Khalif, qui s’est présenté très tôt à FASS dans la chambre d’accueil des hôtes de la mosquée construite par son grand-père. Dès les premières le kamil est démarré sous son autorité, des noms d’Allah sont proclamés par les disciples présents dans la mosquée pour implorer à Notre Seigneur le pardon et de stopper la propagation du virus dans le monde voir sa fin. Le fameux rituel ” fala buda ” qui était chanté au Bayal Tendjiene pour la fin de la seconde guerre mondiale par l’Erudit et ses lieutenants aux temps sous demande de l’autorité coloniale,prière exaucée ce qui lui a valu beaucoup de récompenses qu’il a préféré légué aux disciples, pas à sa famille. Quelle humilité Mame Rawane !!!Quelle générosité Mame Rawane !!! Ce même rituel est retenti à FASS ce 10 janvier 2021 dans tous les rythmes accompagnés par le fameux zikr de la hadara qui entre en profondeur dans les veines des pieux musulmans.
Dans le souci de respecter les mesures édictées par les experts sanitaires, le Khalif avait ordonné le port de masques à tous les fidèles qui souhaitaient assister à cette commémoration. D’autres mesures étaient prises à l’avance pour éviter les rassemblements inutiles : le report de la Hadara populaire du vendredi, fermeture du marché au jour-j ,pas de cérémonie officielle qui regroupait les autorités administratives et territoriales.
Au tour du chargé de l’organisation Serigne Ahmadou NGOM faisant le bilan de cette année, il remercie tous les services présents à FASS pour accompagner la hadara comme à l’accoutumé. Cette journée était une journée de prières donc c’est impératif dans pareilles circonstances de se réunir pour implorer le pardon et faire des exaltations au vénéré Seydina Mouhamed SAW ainsi que nos guides.

#FASS NGOM #FEZ #2021 #ZiarraInternationale
MAME RAWANE NGOM #RAWNALEEN
Alioune Diao DIOP chroniqueur web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici